Collections

Le Musée d’art et d’histoire figure parmi les trois plus grands musées suisses. Encyclopédique, il abrite une collection variée, fruit de la réunion de plusieurs fonds muséaux et de dons de collectionneurs ou de fondations. Peintures, sculptures, estampes et dessins, livres, objets archéologiques et historiques – dont des bijoux, des montres et des émaux, des textiles, des icônes, des meubles ou de l’argenterie – permettent de voyager à travers le temps et d’explorer les grandes étapes des civilisations occidentales.

Aux sources du japonisme

Un coupe-papier signé Georges Bastard

Cet élégant coupe-papier reflète tant dans le choix de son matériau que dans son décor toute l’âme et le savoir-faire du Japon. C’est pourtant à un artiste français, Georges Bastard (1881-1939), que revient, en 1923, la création de cet objet finement façonné.

Continuer la lecture…

Eucratide, maharajah grec

Gros plan sur un didrachme d’étalon indo-grec

Le 18 juillet 1867, le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France acquiert, sur les fonds propres de l’empereur Napoléon III, une pièce de vingt statères d’or (169,20g) découverte à Boukhara, en Ouzbékistan. Considérée comme la plus grande monnaie grecque jamais frappée, l’Eucratideion constitue une rareté numismatique qui attire de nombreux visiteurs à Paris. Si cette pièce est exceptionnelle, le monnayage à l’effigie d’Eucratide est en revanche très varié et répandu à travers le monde. À Genève, le Cabinet de numismatique du MAH possède ainsi deux monnaies frappées par ce roi gréco-bactrien; provenant d’un ancien fonds, elles semblent avoir été acquises dans le premier quart du XXe siècle. C’est à l’une de ces deux pièces – un didrachme en bronze – que cet article est consacré.

Continuer la lecture…

À bout de souffle pour une taille de guêpe

Une brève histoire du corset

 À l’évocation du corset, notre imagination s’emballe, projetant des images de femmes à la taille excessivement fine. Entre érotisme, contrainte et prestige, le corset est un élément essentiel de la garde-robe féminine occidentale durant près de quatre siècles, dont l’évolution est étroitement liée à celle des canons de beauté. Les objets présentés dans l’exposition Pour la galerie. Mode et Portrait permettent d’en raconter l’histoire…

Continuer la lecture…

Un denier de Pépin le Bref

La première monnaie carolingienne de Genève entre au MAH

À la fin du VIe ou au début du VIIe siècle, la frappe de la monnaie semble échapper à un contrôle strict du pouvoir royal et l’on voit apparaître pour la première fois le nom de Genève sur des monnaies. Ce sont alors de petits tiers de sou en or.

Continuer la lecture…

La peinture française du XIXe siècle au MAH

L’interdisciplinarité au service des collections

Depuis le mois d’octobre 2020, le Musée d’art et d’histoire de Genève et l’Université de Genève travaillent ensemble à l’étude des peintures françaises du XIXe siècle du musée. Ce projet s’inscrit dans une collaboration fructueuse entre les deux entités, qui implique directement les étudiant.e.s et a, par le passé, généré plusieurs catalogues de collection; sur les peintures flamandes et hollandaises du XVe au XVIIIe siècle en 2005 et 2009, et sur les peintures italiennes et espagnoles du XIVe au XVIIIe siècle en 2015. Cet article se propose d’analyser le mécanisme d’interdisciplinarité qui préside à cette expérience vivante et actuelle.

Continuer la lecture…