Auteur Externe

Sous ce profil, des auteurs externes aux Musées d'art et d'histoire, sont invités à contribuer à notre blog.

La Perse à Genève

La collection d’art persan de Jean Pozzi

Jean Pozzi (1884-1967), ministre plénipotentiaire de France en Iran et en Égypte, a légué sa collection de peintures persanes au Musée d’art et d’histoire de Genève (MAH) à l’automne 1966. Exposée pour la dernière fois en 1992, la collection Pozzi est aujourd’hui conservée au Cabinet d’arts graphiques du MAH (CdAg) et est désormais accessible via le site de la collection en ligne du musée. Ces trésors persans pourront contribuer de manière significative et durable aux études persanes lorsqu’ils seront connus et reconnus par le monde universitaire, les mécènes et le grand public.

Continuer la lecture…

À bout de souffle pour une taille de guêpe

Une brève histoire du corset

 À l’évocation du corset, notre imagination s’emballe, projetant des images de femmes à la taille excessivement fine. Entre érotisme, contrainte et prestige, le corset est un élément essentiel de la garde-robe féminine occidentale durant près de quatre siècles, dont l’évolution est étroitement liée à celle des canons de beauté. Les objets présentés dans l’exposition Pour la galerie. Mode et Portrait permettent d’en raconter l’histoire…

Continuer la lecture…

Auteure inconnue

Une rencontre intime dans la citerne historique de la Maison Tavel.

En novembre 2020, le parcours audioguidé Ni vues, ni connues? était diffusé sur le site et les réseaux sociaux du MAH dans le cadre d’une collaboration avec le festival Les Créatives. En parallèle, à la Maison Tavel, devait être dévoilée l’installation Auteure inconnue, créée par l’auteure Karelle Ménine, historienne et plasticienne littéraire, et la photographe Magali Dougados. Grâce à la prolongation de ce projet jusqu’au 23 mars, les visiteurs de la Maison Tavel peuvent aujourd’hui faire face aux regards de femmes anonymes exposés dans «l’espace rond et maternel de la citerne historique»1.

Continuer la lecture…

Une Saison antique aux petits soins

Campagne de restauration d’objets néoclassiques pour le salon de Cartigny

Dans le cadre de la présentation Le Salon de Cartigny à l’heure du néoclassique, et plus largement de la Saison antique, le Musée d’art et d’histoire a choisi de faire restaurer une partie des objets devant être dévoilés au public. Vingt-cinq objets constitués de pièces d’orfèvrerie (soupière, huilier…), de numismatique (statère et médailles), de mobilier (heurtoir, applique…) et d’objets civils -candélabres, flambeaux, lampe à huile, mouchette – datant des XVIIIe et XIXe siècles et composés majoritairement de métaux (argent, étain, alliages ferreux et cuivreux) ont ainsi été traités afin d’en améliorer l’esthétique, mais également le maintien structurel.

Continuer la lecture…

La Genève de 1850 à l’heure de la réalité virtuelle

Une table ronde à la Maison Tavel s’interroge sur ce voyage immersif.

Depuis le 12 avril, la Maison Tavel propose de découvrir l’expérience de réalité virtuelle Genève 1850. Construit à partir des données 3D issues de la numérisation du Relief Magnin, le dispositif technologique conçu par la Fondation Artanim en collaboration avec le Musée d’art et d’histoire offre un voyage immersif dans la Genève qui s’apprête à basculer dans la modernité. À l’occasion de La Nuit des musées, la Maison Tavel et l’association Atlas du Quotidien organisent une table ronde autour de cette expérience au succès public immédiat¹. Un panel d’intervenants issus de différents horizons disciplinaires (historiens, sociologues) abordera certaines des questions soulevées tout au long du développement de cette animation de réalité virtuelle: quel rapport à l’Histoire Genève 1850 met-elle en jeu? Dans quelle mesure un tel dispositif permet-il de mieux comprendre le passé? Quelles données échappent à une telle représentation? L’expérience proposée est-elle véritablement «révolutionnaire»?

Continuer la lecture…