Une table chargée d’histoire

La table ronde de la Salle d’honneur du Château de Zizers

Cette grande table ronde en noyer, accompagnée de cinq bancs mobiles en arc de cercle, est encore présentée de nos jours au centre de la salle d’honneur du Château de Zizers, à l’emplacement qu’elle occupait en 1910.

En dépit de sa simplicité et de son absence d’ornement, ce meuble constitue un précieux souvenir de l’histoire locale genevoise. C’est en effet autour de cette table que se réunirent les délégués de Zurich, de Berne et de Genève pour apposer leur signature à un traité d’alliance, en 1584.

Salle d'honneur du Château de Zizers, XVIIe. No inv. 7066

Salle d’honneur du Château de Zizers, XVIIe. No inv. 7066

Déterminé à s’emparer coûte que coûte de Genève pour en faire la nouvelle capitale de son duché, Charles-Emmanuel Ier de Savoie (1562-1630), duc de Savoie et prince du Piémont – dont les Genevois repoussèrent les armes lors de l’Escalade –, renouvela en 1581 son traité d’alliance avec les cantons catholiques. Pour contrer ces pressions et sauvegarder son indépendance, le cité de Genève sollicita le protectorat des cantons réformés de Berne et de Zurich, avec qui elle conclut, le 30 août 1584, un traité de combourgeoisie. Par cette alliance, les parties se promettaient assistance mutuelle en cas de conflit. Genève s’assurait ainsi, jusqu’en 1798, l’appui et la protection des deux plus puissants cantons de Suisse.

Nul doute que cette table à huit pieds tournés en forme de balustres représente un trésor historique. Elle trônait d’ailleurs jadis en bonne place à l’Hôtel de Ville, où elle était recouverte de grands tapis de Turquie arborant les armes de la Seigneurie de Genève

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *