Cover_JY Marin

Pour une recherche appliquée du musée

Progression et diffusion des connaissances liées aux collections

Au début du XIXe siècle, le musée était avant tout un lieu de recherches et d’études au service des historiens d’art et des archéologues. Un lieu qui se devait de recevoir les artistes et leurs élèves et qui, accessoirement, pouvait être fréquenté par un public d’initiés. Cette conception a progressivement évolué dans la seconde moitié du XXe siècle pour laisser place à un musée ouvert à toutes et à tous dans une perspective culturelle et patrimoniale.

Aussi, aujourd’hui, la recherche au musée englobe l’ensemble des activités intellectuelles ayant pour objet la progression et la diffusion des connaissances liées aux collections.

Dans cet esprit, les objectifs de recherche du MAH seront au service de la politique d’acquisition, de publications et d’expositions. À cette fin, les chercheurs s’appuieront sur les travaux effectués dans les universités et les centres de recherches, et intensifieront les collaborations déjà existantes, en premier lieu avec l’Université de Genève.

Pour accomplir les missions du musée, la recherche doit être orientée et organisée autour de plusieurs axes:

– Porter sur le contenu de la collection en s’appuyant notamment sur les travaux universitaires et produire un inventaire documentaire et scientifique de référence dont la mise en ligne assure la diffusion la plus large;

– Développer les outils muséographiques et techniques nécessaires à la bonne conservation et présentation des œuvres d’art et des objets d’histoire; dans ce but, les techniques muséales utilisées au MAH sont en constante évolution (norme de conservation,  enquêtes sur les publics, méthode de gestion, outils juridiques);

– Mener une réflexion muséologique comme socle théorique de l’action du musée (déontologie dans la gestion des collections, philosophie de l’action) et de son fonctionnement (analyse de l’utilisation des outils pédagogiques et médiatiques);

– Ouvrir de nouvelles perspectives historiques permettant de questionner les grands courants sociaux, esthétiques et culturels indispensables à la compréhension des enjeux de société.

La  recherche doit être menée sous l’autorité de conservateurs, qui participent activement aux manifestations publiques et renforcent les synergies entre spécialités.

Le musée est porteur de caractères propres à la vie intellectuelle, artistique, morale et matérielle de notre société, et constitue de facto un formidable outil de cohésion sociale et de rayonnement. Le MAH se doit d’être un lieu d’ouverture, d’expérience et d’exploration culturelle. Un lieu qui permet, par son encyclopédisme, de catalyser une réflexion citoyenne de la Ville sur elle-même. En offrant des repères sur un passé commun, il doit contribuer à tracer les pistes de son avenir.

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>