Révéler les secrets du MAH

La participation culturelle au cœur d’un partenariat avec le CFPA

Depuis le 18 mai dernier, quatre dispositifs vous invitent à percer les mystères de certaines œuvres des collections. Ils sont le résultat d’un partenariat entre le MAH et le Centre de formation professionnelle en art (CFPA) et ont été conçus, sur le plan théorique et pratique, par des élèves de Polydesign 3D.

Les nombreux partenariats que le MAH développe avec des instituts, des écoles, des associations ou d’autres structures indépendantes sont l’occasion de réinventer le rapport au musée, et à ses collections, lors d’un échange réciproque. La collaboration avec le CFPA a donné aux élèves la possibilité de travailler sur un projet concret pour leur Certificat fédéral de capacité (CFC), de se frotter à une réalité professionnelle, d’en comprendre les enjeux, de défendre leurs idées auprès d’un «client», de les adapter aux contraintes des lieux, d’accepter que leur projet ne soit pas retenu et, enfin, de vivre la rencontre d’une partie de leurs réalisations avec le public…

Rencontre avec le public le 18 mai dernier lors de la Nuit des Musées

Mais le musée sort lui aussi enrichi par cet échange: d’une part, il est en mesure d’offrir aux visiteurs une expérience interactive imaginée par des non-professionnels et d’attirer de nouvelles personnes entre ses murs; d’autre part, la démarche contribue à construire une vision du MAH que nous défendons. C’est-à-dire un lieu public ouvert à toutes et à tous, qui se réinvente, tente des expériences pédagogiques, propose au public de se réapproprier les collections et interagit avec la population la plus large qui soit!

Le projet

Les modules aujourd’hui visibles dans le parcours permanent du musée sont le fruit d’un travail de longue haleine, la partie émergée de l’iceberg découlant d’une rencontre qui a débuté dès la rentrée scolaire 2019… Les élèves de la classe de 4e année ont été accueillis au MAH par des médiateurs culturels pour découvrir le fonctionnement d’un musée: sa face visible, ses collections, comme sa face cachée. En parallèle, accompagnés par leurs enseignants, ils ont participé aux deux Afterwork de l’automne 2018, Les 7 péchés capitaux (20 septembre) et Refaire le portrait (15 novembre), en tant que visiteurs mais aussi en tant qu’observateurs. Lors de ces soirées, ils ne savaient pas encore qu’ils seraient eux-mêmes acteurs d’un événement majeur de la vie nocturne de l’institution: la Nuit des musées. Le projet s’inscrivant dans ce cadre, qui avait pour thème le secret, les élèves ont été conviés à une nouvelle visite, un parcours de quinze œuvres comportant toutes une face cachée.

Croquis et modélisation du projet Ramsès II

Le mandat donné à chacun était de créer un dispositif scénographique événementiel grâce auquel le visiteur est invité à observer l’une de ces quinze œuvres sous un autre angle ou d’un œil différent, de manière à dévoiler, à pointer ou à questionner son secret. Les contraintes étaient nombreuses: financières, temporelles, mais aussi liées à la sécurité des œuvres et des personnes. Après une première phase de travail de deux semaines, les dix élèves ont proposé deux prototypes, dont un a été retenu et complété. Ce travail a fait l’objet de l’évaluation pour le CFC.

De la théorie à la pratique

Le défi a ensuite été de réaliser en un temps record une sélection de quatre projets (sur les 10 prototypes), dans le but de les présenter au public lors de la Nuit des musées. Les délais étaient extrêmement courts : la date de rendu des projets théoriques était fixée à la veille des vacances scolaires de Pâques. Il restait donc juste trois semaines pour passer du papier au concret, un exercice très enrichissant pour les élèves qui se sont ainsi vus confrontés à la réalité d’un chantier… et celle d’un mandat avec des réajustements nécessaires pour tenir les délais et respecter les budgets alloués. Les équipes du musée se sont aussi investies dans le succès de l’entreprise avec, par exemple, la réalisation par le menuiser du MAH de l’un des dispositifs qui fut achevé à huit mains.

À votre tour maintenant de découvrir le musée différemment et de percer les secrets des œuvres!

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Vie du Musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *