Copyrightr MAH, photo: B. Jacot-Descombes

Le MAH en chantier

À la (re)découverte des drapeaux de la collection

La collection de textiles, parmi les premières à être transférées dans les futures réserves de l’Écoquartier Jonction, renferme des objets auréolés de mystère: les drapeaux. Ces quelque 250 pièces de tissu proviennent pour une grande partie de l’ancien arsenal de Genève; elles appartiennent autrement dit au monde militaire. Les drapeaux de compagnies genevoises et les prises de guerres, fièrement conservées en témoignage de faits d’armes glorieux, côtoient les drapeaux de cantons et communes ainsi que les étendards d’associations et confréries suisses. Allant du XVe au XXe siècle, tous ces objets ont une très forte charge symbolique et se distinguent souvent par l’utilisation de matières aussi précieuses que fragiles.

BJD_1755

Chantier des collections ©MAH, photo: B. Jacot-Descombes

Une manipulation des plus délicates

La manipulation de ces drapeaux empilés dans des tiroirs de meubles à plans est un défi en soi: ils sont souvent de grande taille et les plus anciens sont extrêmement vulnérables car leur tissu est devenu cassant. Compte tenu de cette fragilité, l’ensemble n’a jusque-là pas bénéficié d’une documentation adéquate. Les responsables de collections et leurs équipes se sont donc livrés à un travail préparatoire d’identification et de recherche de provenance, étape essentielle avant l’enregistrement des données, la prise de vue et le conditionnement des drapeaux pour le transfert.

Copyright MAH, photo: B. Jacot-Descombes

Chantier des collections ©MAH, photo: B. Jacot-Descombes

Certains d’entre eux sont directement partis à l’atelier pour y être restaurés. Les autres ont été conditionnés entre deux feuilles transparentes afin d’être manipulés et transportés. L’opportunité de documenter ces pièces, parmi les plus délicates que nous conservions, est particulièrement importante, pour ne pas dire unique. Il est en effet difficile de prédire si cette occasion se représentera dans un futur proche. Le chantier des collections joue ici son rôle de valorisation: chaque drapeau gagne une identité propre et fait désormais partie du grand puzzle des collections du MAH.

BJD_1791

Chantier des collections ©MAH, photo: B. Jacot-Descombes

Sur le même sujet:
Première étape du chantier des collections
Le MAH en chantier: les oeuvres sur papier, étape délicate du chantier des collections

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Chantier des collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>