Le MAH édite en numérique

Le catalogue de l’œuvre de Jean-Pierre Saint-Ours, premier ouvrage édité par le MAH sous forme exclusivement numérique.

Le 13 février dernier paraissait en ligne un important ouvrage édité par le Musée d’art et d’histoire et signé Anne de Herdt, Jean-Pierre Saint-Ours 1752-1809. Catalogue de l’œuvre peint et des sujets dessinés mythologiques, historiques et religieux. Cette publication en ligne est l’occasion de se pencher sur un type d’ouvrage de référence fondamental pour les chercheurs, les conservateurs et les étudiants: le catalogue raisonné et son corollaire, le catalogue de l’œuvre peint.

Le catalogue raisonné

Selon le Grand Robert électronique, un catalogue est «une liste méthodique des éléments d’une collection, accompagnée de détails, d’explications», et raisonné signifie «conforme aux règles du raisonnement».

Appliqué au domaine spécifique de l’histoire de l’art, un catalogue raisonné est un ouvrage qui recense de manière exhaustive soit la totalité de la production d’un artiste, soit son œuvre complet par domaine ou par thème. Quelle que soit la forme choisie, le catalogue raisonné répertorie pour chaque œuvre les données techniques, la provenance, l’historique ainsi qu’une bibliographie complète accompagnée d’une reproduction de l’œuvre. Dans le cas du livre d’Anne de Herdt, il s’agit du résultat de ses recherches ciblées sur la peinture et les sujets dessinés mythologiques, historiques et religieux de Saint-Ours. Il présente en plus les inscriptions éventuelles et les œuvres en rapport et de comparaison. Mais la particularité de cet ouvrage n’est pas son contenu mais bien son format numérique.

Couverture et page intérieure de l’ouvrage né-numérique d’Anne de Herdt, Jean-Pierre Saint-Ours 1752-1809. Catalogue de l’oeuvre peint et des sujets dessinés mythologiques, historiques et religieux, Musée d’art et d’histoire, Genève, 2019 ©MAH

Un nouveau-né numérique

Lorsque l’on pense à un catalogue raisonné, au vu des richesses qu’il renferme, c’est l’image d’une livre imposant qui vient à l’esprit; une vision quelque peu «vieillotte» du savoir à l’époque du numérique où tout est disponible rapidement, à toute heure et pour tout le monde.

Afin de casser cette image surannée, le MAH a fait le pari avec ce catalogue de proposer une publication sous forme exclusivement numérique. On parle ainsi de «né-numérique» ou «born-digital». Cela signifie qu’on ne peut plus décrire une publication par son nombre de pages ou d’après les matériaux choisis pour sa couverture, mais par le nombre d’octets d’un fichier.

Nous côtoyons tous déjà ce genre de «nouveau-nés», comme par exemple les emails, certains fichiers PDFs ou encore des présentations Powerpoint. En ce qui concerne les publications, et à plus grande échelle les publications académiques, nous pouvons remarquer que certaines institutions ont déjà sauté le pas. Notons par exemple les ebooks achetables en ligne ou en prêt en bibliothèque, ou encore ceux proposés par le J. Paul Getty Trust. Et le MAH en fait partie car, depuis l’année dernière, la revue scientifique du musée Genava est devenue «née-numérique», et est désormais accessible sur la plateforme e-periodica qui abrite également l’intégralité des numéros précédents en version numérisée.

De telles publications présentent des avantages à plusieurs égards. En effet, il y a le gain de place, une réduction des coûts et la possibilité d’une mise à jour constante. La consultation est elle aussi facilitée, avec la possibilité de faire des recherches dans le texte, de zoomer sur les images voire de suivre des hyperliens. Mais avant tout, l’accès au savoir s’ouvre à un nouveau public, la force du numérique permettant de toucher un très large public à travers la transmission de la connaissance.

La médiathèque où consulter les ressources en ligne de la BAA ©MAH

E-helvetica

Pour diffuser son projet, le Musée d’art et d’histoire a choisi de s’associer à une «grande dame», la Bibliothèque nationale suisse (BNS), à travers sa plateforme e-helvetica. Comme précisé sur son site internet, il s’agit «d’une banque de données spécialisée qui permet d’avoir accès aux collections numériques et numérisées de la BN ainsi qu’aux Archives Web Suisse. En plus de sites web d’importance historique, vous trouverez des livres, des périodiques, des thèses et des publications officielles publiées électroniquement.» Cette nouvelle ressource numérique propose une somme de documentation toujours en expansion, et surtout elle est accessible à toutes et à tous depuis n’importe où. La Bibliothèque d’art et d’archéologie du MAH abrite pour sa part tout un éventail de documents et services en ligne consultables via Explore. La quête et l’accès au savoir gagnent une toute autre dimension!

Le catalogue d’un œuvre est un travail colossal et cette nouvelle forme permet au MAH d’ouvrir une fenêtre sur le monde et témoigner que l’histoire de l’art est un work in progress.

Archives Web Suisse

La Bibliothèque nationale suisse se fixe aussi pour objectif de constituer une collection de sites Internet suisses d’importance patrimoniale, de conserver à long terme et de mettre à disposition le patrimoine intellectuel de la Suisse. La collection, qui se nomme Archives Web Suisse, est constituée de manière sélective. C’est dans ce cadre que le site Internet du MAH a été choisi en 2017 et qu’il est depuis récolté et conservé au niveau national.

 

Article rédigé par Noëlle Corboz et Sara Eusebio, de la Bibliothèque d’art et d’archéologie du Musée d’art et d’histoire.

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Vie du Musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *