Un cadeau de la Fondation Gilbert Albert au MAH

La Fondation fait don d’une centaine de créations du joaillier genevois au musée

Grâce à une convention de donation conclue en mai 2016 entre la Fondation Gilbert Albert et la Ville de Genève, une centaine d’œuvres signées par le joaillier d’art genevois sont en cours d’inventaire au musée.

Cette récente contribution de Gilbert Albert (né en 1930) à l’enrichissement des collections du Musée d’art et d’histoire est le dernier maillon en date d’une longue histoire. Celle-ci débute dans les années 1960, lorsque l’artiste œuvre pour la sauvegarde de l’atelier de l’horloger carougeois Louis Cottier, dont le contenu est confié en 1972 au nouveau Musée de l’horlogerie et de l’émaillerie, avec la complicité de l’Association genevoise des fabricants d’horlogerie. Elle se poursuit en 2009 grâce à la générosité d’un mécène horloger, mobilisé pour le don du Musée des cabinotiers fondé dix ans plus tôt par Gilbert Albert à la rue Adrien-Lachenal, dans le quartier des Eaux-Vives.

CollierScarabee

Collier en or jaune perlé, garni de scarabées, tsavorites, perles boutons de Chine et brillants
Genève, 1986 ©MAH, inv. H 2016-0237

Un don précieux

Aujourd’hui, l’œuvre du maître d’art en personne est à l’honneur. Il est désormais inscrit au patrimoine de la Ville de Genève, dont le volet de bijouterie est reconnu comme référence internationale.

«Mes joies, mes bonheurs, je les trouve par brassées dans la Nature. Elle m’offre des trésors que je pare d’or, de perles et de diamants «gouttes de rosée»». [Gilbert Albert, Hier, aujourd’hui et demain, Ed. Slatkine, Genève, 2016]

Diademe

Bracelet «ciselures naturelles», or jaune, orné de saphirs noirs, d’une perle de Tahiti et de brillants
Genève, 1991©MAH, inv. H 2016-0206

Tous les codes du célèbre «joaillier de la nature» s’expriment dans ce corpus de 92 pièces, composé de bracelets, colliers, pendentifs, boucles d’oreilles, boîtes, pommeau de canne et autres coupe-papiers: travail de l’or perlé, jeux de coquillages et coraux, perles aux nuances multiples, brillants sertis, associations d’insectes multicolores… L’alliance de matériaux d’origine organique, végétale, animale et minérale contribue à la réalisation de parures singulières, qui se distinguent par la force de leur graphisme et le chatoiement de leurs couleurs. Des œuvres de fantaisie, tels deux masques délicats, complètent ce panorama artistique déroulé au fil de soixante ans de création.

Paire de masques MAH

Masque, argent froissé et dix scarabées ©MAH, inv. H 2016-0283
Masque, peau de galuchat sur or mélangé, brillants et demi-scarabées et perle de Tahiti ©MAH, inv. H 2016-0261

Joaillier de la nature

Gilbert Albert restera peut-être connu à Genève comme le créateur de bijoux aux billes interchangeables, ou pour ses célèbres «coups de griffe». Mais ses parures somptueuses et ses ornamenta, preuves de «son bonheur de créer», possèdent un caractère plus confidentiel, intimement personnalisé et intemporel. Il écrit: «Créer c’est respecter son nom et ne pas être un suiveur ou vouloir être à la mode, c’est signer et dater».

Son œuvre singulier témoigne de son indépendance d’esprit et d’action. Il révèle son travail acharné, ses apprentissages «sur le tas», son temps non compté. Il raconte aussi les rencontres: le maître joaillier André Charles Lambert, le peintre et sculpteur Charles L’Eplattenier, le peintre et créateur de tapisserie Jean Lurçat, des musiciens, des artistes et tant d’artisans…

Collier vert

Collier en or jaune perlé, garni de diverses opales, de corindons, de perles de Chine et de brillants
Genève, 1993 ©MAH, inv. H 2016-0235

«Bijoutier? Je n’avais pas d’aptitudes pour ce métier et rien ne s’est fait sans effort mais c’est mon besoin de conquête qui m’a fait progresser (…)» [ibid.]

Le créateur est généreux: ses œuvres accueillies au musée transmettront une philosophie et un art de vivre, autant que des techniques et une signature, aux générations suivantes elles-mêmes avides de découvertes.

 

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *