Hodler 2018

Hodler pour tous

« L’expression artistique de Ferdinand Hodler a indéniablement une dimension universelle » écrivait Serge Lemoine dans son introduction à la rétrospective Hodler en 2007 au Musée d’Orsay. C’est de cette dimension universelle qu’il sera question tout au long de l’année 2018 aux MAH qui célèbreront le 100e anniversaire de la mort de l’artiste .

De son vivant, Hodler a été considéré comme l’un des artistes majeurs de la modernité et sa carrière européenne a été jalonnée de succès comme de scandales. Jusqu’à sa mort à Genève en 1918, il est considéré sans doute comme le plus grand paysagiste de son temps avec Cézanne. Son œuvre mal connu hors de la Suisse n’atteindra pourtant une véritable notoriété internationale qu’au début de notre siècle. L’exposition Ferdinand Hodler. Le paysage présentée successivement au Musée Rath, puis au Kunsthaus de Zurich en 2003/2004, fut un succès populaire et marqua le début de la conquête du public international.

Ferdinand Hodler (1853-1918) Autoportrait, 1916 Huile sur toile, 40 x 38 cm © MAH Genève, photo : B. Jacot-Descombes

La rétrospective Hodler du Musée d’Orsay en 2007 fut le prélude à de nombreuses autres manifestations importantes en Europe mais également au Japon et aux États-Unis. Des demandes de prêts parviennent aujourd’hui régulièrement aux MAH, témoignant de cet intérêt international.

Actuellement, la Bundeskunsthalle de Bonn présente Ferdinand Hodler précurseur de la modernité, tandis que le Leopold Museum de Vienne organise l’exposition Ferdinand Hodler, affinities from Klimt to Schiele. Le Musée d’art et d’histoire a la fierté d’y contribuer avec pas moins de trente-quatre œuvres de ses collections (peintures, textiles, mobilier et arts graphiques) qui dialoguent avec des pièces représentatives des courants de la Sécession viennoise. Cette participation exceptionnelle de notre institution introduit ainsi l’hommage que les MAH vont rendre à cet artiste en 2018.

Avec près de 150 peintures, une sculpture, 800 dessins, carnets et estampes, ainsi que le mobilier de l’artiste, les MAH consacrent l’essentiel de leur programmation 2018 à Hodler. Des expositions bien sûr, mais également une programmation culturelle destinée au plus grand nombre, conçue comme une introduction à l’œuvre du peintre.

Ferdinand Hodler (1853-1918)
Le Lac de Thoune aux reflets symétriques, 1905
Huile sur toile, 80,2 x 100 cm
© MAH Genève, photo : B. Jacot-Descombes

Nous souhaitons faire découvrir à un public non spécialiste, le peintre mais aussi l’homme, son attachement à la Suisse, l’environnement intellectuel dans lequel il évolue, ses voyages, ses goûts musicaux. Le visiteur retrouvera ainsi Hodler tout au long de l’année au Rath, à la Maison Tavel et bien évidemment à tous les étages du MAH.

L’année Hodler est placée sous le signe de l’accessibilité dans toutes les acceptions du terme afin de populariser plus encore ce grand artiste suisse.

Rendez-vous en 2018 !

Programme Hodler 2018

 

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *