"Olivier, Congo, Roots", © Josh Fassbind

Portrait de la Genève multiculturelle

Genève abrite un mélange de cultures au cœur de l’Europe. Chaque année, de nombreux étrangers s’y installent, lui donnant ce caractère si particulier de ville internationale. Josh Fassbind a voulu les photographier dans leur endroit préféré et leur a demandé de décrire leur expérience de la ville en un mot. Son projet, Visages de Genève, fait aujourd’hui l’objet d’une exposition à la Maison Tavel. Rencontre.

© Josh Fassbind

Quel message souhaitez-vous transmettre à travers votre projet ?

Je trouvais intéressant de souligner par la photo la richesse des cultures présentes à Genève, mais aussi de montrer l’intégration de ces acteurs de la diversité. Le projet reflète à mon sens assez bien la société dans laquelle nous vivons. Une société qui valorise les contacts, le réseautage et les rencontres. Je m’appuie d’ailleurs beaucoup sur les réseaux sociaux pour accéder aux 193 nationalités que je recherche.

193 nationalités ?

Oui, il s’agit du nombre de pays représentés au siège de l’ONU à Genève. J’ai photographié jusqu’à présent plus de 150 nationalités. Les 43 dernières sont plus difficiles à trouver, d’autant plus qu’il s’agit souvent de tout petits pays…

Comment faites-vous pour rencontrer toutes ces nationalités différentes ?

Au début, j’ai mis une annonce sur un forum très prisé des expatriés. Puis le bouche à oreille a pris le dessus. Les personnes que j’ai photographiées m’ont également beaucoup soutenu en me mettant en contact avec d’autres nationalités. Aujourd’hui, comme cela devient plus difficile, j’arrête parfois les gens dans la rue pour connaître leur origine et leur proposer de participer à mon projet.

Y a-t-il des lieux que vous avez découverts ?

J’ai photographié des lieux évidemment très connus comme la place des Nations ou les bords du lac, mais aussi des endroits plus cachés ou originaux. J’ai réalisé des prises de vue à la chocolaterie carougeoise chez Pascoët ou encore dans une salle de yoga. J’ai également découvert de nombreux espaces de verdure.

© Josh Fassbind

Avez-vous fait des rencontres marquantes ?

Bien sûr. Je peux citer cette Soudanaise venue en Suisse comme réfugiée politique et qui a acquis la nationalité suisse. Elle en était extrêmement fière. Son mot clé : l’intégration. Au regard de son histoire, il prend évidemment tout son sens.  Mais en même temps, les échanges sont toujours restés assez légers. Je continue à être en contact avec plusieurs de ces personnes par le biais de Facebook.

Quelle est votre photo préférée ?

C’est un choix difficile car il y en a plusieurs. Je citerais toutefois Yunjin, une jeune femme sud-coréenne. La photo est épurée, simple. Mais l’intensité de son regard et la détermination qui transparaît me bouleversent.

A voir: exposition Visages de Genève ¦ Faces of Geneva, à la Maison Tavel du 21 septembre 2012 au 24 février 2013

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Expositions
Mots clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>