César et le Rhône

L’exposition phare de la Saison antique offre une riche évocation de la colonie romaine fondée par Jules César.

César et le Rhône. Chefs-d’oeuvre antiques d’Arles propose un voyage à travers le passé de la florissante colonie romaine fondée en 46 av. J.-C. par Jules César. Construite autour d’objets remarquables prêtés par le Musée départemental Arles antique, le musée du Louvre ainsi que d’autres institutions françaises et suisses, elle s’articule en cinq sections qui mettent en scène plus de quatre-cents œuvres.

Après une introduction qui évoque l’entrée de la Narbonnaise dans l’orbe de l’Empire romain au IIe siècle av. J.-C., le parcours de l’exposition s’ouvre sur la présentation des découvertes subaquatiques. Les fouilles menées depuis plus de trente ans dans le Rhône et aux Saintes-Maries-de-la-Mer ont livré des trouvailles exceptionnelles, au nombre desquelles figurent un coffre en bois renforcé de plaques métalliques ou une statuette d’Hercule.

à g. Statuette d’Hercule, fin du Ier siècle av. J.-C. Découverte aux Saintes-Maries-de-la-Mer, 2010. Bronze, production d’Asie Mineure ? H. 31,1 ; L. 15 ; Pr. 12,3 cm
à dr. Statue de captif, fin du Ier siècle av. J.-C. Découvert à Arles, fouilles du Rhône, 2007.
Bronze, H. 63,3 ; L. 28 ; Pr. 44,5 cm ; poids 18,96 kg
Musée départemental Arles antique, Dépôt du DRASSM, inv. STM.2011.00.1 et RHO.2007.06.1962
© MDAA, Rémi Bénali ; Jean-Luc Maby

Le commerce rhodanien, son organisation ainsi que la diffusion des marchandises sont ensuite mis à l’honneur. Des navires venus de tous les horizons faisaient étape à Arles et une partie de leur chargement, remontant le cours du Rhône, était redistribuée via Genève jusqu’au-delà du Rhin. L’importance de cet axe commercial est illustrée par une grande variété d’objets, certains retrouvés en Suisse.

Vénus d’Arles, dernier quart du Ier siècle apr. J.-C. (d’après un modèle du IVe siècle av. J.-C.)
Découverte à Arles, théâtre antique. Marbre de l’Hymette, atelier de Rome (?), 220 x 102 x 65 cm
Musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, inv. MR 365 (Ma 439)
© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Daniel Lebée / Carine Déambrosis

La troisième section est consacrée au plan urbanistique de la colonie d’Arles, à ses monuments publics et ses décors sculptés qui reproduisent l’image de Rome. Les éléments provenant du théâtre (chapiteaux, Vénus d’Arles), mais aussi d’habitats privés (mosaïque représentant l’enlèvement d’Europe), témoignent de la monumentalité et de la vitalité de la colonie que le poète Ausone qualifiait de «Petite Rome des Gaules».

Mosaïque représentant l’enlèvement d’Europe, fin du IIe – début du IIIe siècle apr. J.-C.
Découverte à Arles, Trinquetaille, route des Saintes-Maries-de-la-Mer, 1900
Opus tessellatum, 205 x 187 cm. Musée départemental Arles antique, inv. FAN.1992.563
© MDAA, Rémi Bénali

L’exposition aborde alors la diffusion des idées. Le buste présumé de César découvert dans le Rhône en 2007, dont l’attribution continue à diviser les spécialistes, est mis en exergue dans la partie consacrée aux portraits d’hommes de pouvoir qui rappelle l’empreinte politique du modèle romain. Puis vient l’évocation des croyances ainsi que des pratiques religieuses et funéraires païennes et chrétiennes.

Portrait d’homme : César, fondateur de la colonie d’Arles (?). Milieu du Ier siècle av. J.-C. Découvert à Arles, fouilles du Rhône, 2007. Marbre de Dokimeion (Turquie), H. 39,5 ; L. 22 ; Pr. 18 cm. 
Musée départemental Arles antique. Dépôt du DRASSM, inv. RHO.2007.05.1939
©MDAA, Rémi Bénali

En écho à ce qui se passait à Arles, quatre inscriptions trouvées à Genève, soutenues par une installation interactive, jettent un éclairage sur la vie de la cité à l’époque romaine et témoignent de passions, de luttes et de drames. Enfin, l’exposition s’achève sur le sort réservé aux antiquités après la période romaine avec, par exemple, un bas-relief richement sculpté qui a été retaillé pour faire office de bouche d’égout…

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Expositions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *