Victor Lopes

Responsable - Conservation-restauration

Victor Lopes est conservateur-restaurateur au Musée d'Art et d'Histoire. Diplômé en conservation-restauration de peinture de chevalet de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels (Bruxelles, 1995-1999), de l'Institut Central de Restauration (Rome , 2000) et de l'Institut Royal du Patrimoine Artistique (Bruxelles, 2001-2002), il débute son activité professionnelle au service de collections publiques et particulières, suisses et étrangères. En 2005, il entre au Musée d'art et d'histoire et collabore à la revalorisation et à la publication du catalogue des peintures des écoles du Nord "La naissance des genres" (2005) et "L'art et ses marchés" (2006-2009), et plus récemment au traitement de restauration des volets peints pour le maître autel de la cathédrale de Genève par Konrad Witz (2011-2013). Nommé conservateur responsable du secteur (2010), il supervise les programmes de conservation-restauration des collections.

« Saint Jérôme dans son étude » II

Des confins au confinement

Ce tableau de Saint Jérôme dans son étude est attribué au peintre anversois Hendrick II van Steenwijk (1580-1649). Son père, le peintre Hendrik I van Steenwijck, est né vers 1550 à Kampen aux Pays-Bas, travaillant à Aix-la-Chapelle, puis à Anvers de 1577 jusqu’en 1585 – où son fils voit le jour en 1580 – puis à Francfort en 1586 jusqu’à sa mort en 1603. Hendrick II reprend alors l’atelier familial en développant les mêmes scènes d’intérieur: qu’elles soient religieuses ou de genre et où l’architecture y est fortement développée. Il reste donc totalement attaché à l’enseignement paternel.

Continuer la lecture…

« Saint Jérôme dans son étude » I

Des confins au confinement

Ce tableau représentant Saint Jérôme et attribué au peintre anversois Hendrick II van Steenwijk (1580-1649) met en scène un vieil homme attablé dans le fond d’une salle, dont le chapeau cardinalice est accroché au dossier de la boiserie (fig.1).

Continuer la lecture…

Études et restaurations pour la Saison antique

Plusieurs pièces des collections archéologiques du MAH ont fait peau neuve.

Dans le cadre de la Saison antique du Musée d’art et d’histoire programmée en 2019, plusieurs sculptures et stèles appartenant aux collections d’archéologie classique ont fait l’objet d’une campagne de conservation-restauration, en vue de leur présentation au public. La Journée d’étude de conservation-restauration, organisée le 5 avril dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art, reviendra en détails sur cette opération.

Continuer la lecture…

Hodler sous un nouveau jour

L’Année Hodler voit l’aboutissement d’un vaste projet de conservation-restauration des œuvres du peintre

De Ferdinand Hodler, le Musée d’art et d’histoire conserve aujourd’hui 143 tableaux, 671 dessins et 241 carnets. Cet ensemble témoigne de sa pratique, de son évolution stylistique et de ses centres d’intérêt. Tous les genres picturaux y sont représentés: peinture d’histoire, portrait et autoportrait, paysage, scène d’intérieur et d’extérieur.

Continuer la lecture…

Restauration pour un centenaire

La tombe du peintre Ferdinand Hodler retrouve des couleurs

À l’occasion du centenaire de la mort du peintre Ferdinand Hodler, le Musée d’art et d’histoire et l’administration du cimetière Saint-Georges se sont vus confier la mission de remettre en état la tombe de l’artiste. Celle-ci, restaurée en 2007 à la demande du Conseil Administratif de la Ville, nécessitait une reprise du nettoyage de sa surface ainsi qu’un colmatage des joints des différents éléments pierreux.

Continuer la lecture…