Au musée à l’école primaire

20’000 jeunes franchissent chaque année les portes des collections permanentes et des expositions temporaires des Musées d’art et d’histoire avec leur classe. Des plus petits degrés aux élèves du post-obligatoire, ils représentent un public qui a toujours été important dans la politique de la médiation culturelle des Musées d’art et d’histoire. Pour les 6000 élèves de l’école primaire, l’objectif est d’intégrer le moment passé au musée dans un processus plus large, afin d’en faire une étape de choix dans le parcours scolaire.

La récente publication par Médiation Culturelle Suisse du Compas, outil de référence pour la médiation dans ses rapports avec l’école, définit ainsi la dynamique école-musée:
«La médiation culturelle ne vise par prioritairement à enseigner des savoirs, mais plutôt à développer des compétences qui permettent de s’orienter dans le tissu culturel et d’acquérir une attitude personnelle face à l’art et à la culture. L’aspect expérimental, l’accent mis sur les processus, une posture critique ainsi qu’une expérience esthétique sont au cœur de la conception de l’apprentissage promu par la médiation culturelle.»

Visite commentée

La visite avec la classe est parfois la première visite effectuée par les enfants dans un musée. Le médiateur qui les accueille veille donc à mettre ces visiteurs à l’aise, tout en leur expliquant les «codes» de ce lieu particulier. En fonction de l’âge des élèves et en lien avec les objectifs du Plan d’études romand (PER), le programme pédagogique du MAH – qui comprend une trentaine de visites différentes – permet de découvrir les civilisations antiques, de s’initier à l’histoire de l’art ou de parcourir la Maison Tavel. Sur le site du musée, des dossiers pédagogiques, des formations d’enseignants et, sur notre blog, de nombreux articles permettent également de préparer et de compléter la visite.

Des élèves découvrent les hiéroglyphes sur les œuvres du musée. © MAH

Programme École&culture

Depuis de nombreuses années, les Musées d’art et d’histoire sont par ailleurs partenaires des programmes de sensibilisation à la culture menés par le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport pour l’enseignement primaire, regroupés sous le terme École&Culture. Dans le cadre de ce programme, diverses offres sont développées: des visites d’expositions, des visites thématiques spécialement élaborées pour École&Culture ainsi que des propositions comprenant un moment de visite et un moment en école, animé par des maîtres spécialistes.

Quelques-unes des propositions pour découvrir le musée autrement…

En musique
Grâce à un partenariat avec l’ensemble Gli Angeli mené par Stephen Mac Leod, plus de 1000 élèves de la 6P à la 8P et de classes spécialisées sont venus découvrir le musée avec, pour fil rouge, la musique de Jean-Sébastien Bach. Ce parcours original comprend une visite des collections d’instruments de musique anciens, suivie d’une présentation d’un instrument de choix, le hautbois, dans la salle des beaux-arts présentant les anges musiciens de la chapelle des Macchabées. Les enfants ont ensuite la chance d’assister à une répétition et à un concert donné par Gli Angeli, qui propose une intégrale des cantates de Bach.

En histoire, géographie ou sciences
Autour de Calvin et de Genève au XVIe siècle, autour de Rousseau et de la vie au XVIIIe siècle ou, cette année, autour de l’approvisionnement en eau de la ville, des visites proposées aux classes invitent à un parcours dans la Maison Tavel, suivi d’une suggestion de promenade en ville à faire en rentrant à l’école. Cette activité permet d’intégrer la visite de la Maison Tavel dans le programme d’histoire et de géographie. La visite est articulée autour d’une thématique et met l’accent sur des éléments de la maison qui ne sont pas présentés lors les visites classiques: citerne du XVIe siècle ou appartement des XVIIIe et XIXe siècles par exemple. Les suggestions de visite à travers la ville permettent, elles, de faire le lien entre ce qui est vu à l’intérieur de la Maison Tavel et la ville environnante, en matière d’urbanisme, d’architecture ou d’histoire.

En arts visuels
Dans les collections beaux-arts, de nombreux ateliers ont permis aux classes de découvrir la construction d’un tableau, la peinture de paysages, la technique du pastel autour des œuvres de Liotard ou, plus récemment, la peinture de Konrad Witz… Grâce à des propositions conjointes de maîtres spécialistes, les enfants ont ensuite la possibilité d’expérimenter des techniques et de laisser s’exprimer leur créativité en classe.

Et encore…
Armes et armures du Musée d’art et d’histoire, découverte des hiéroglyphes en salle égyptienne, visites-ateliers danse… de nombreuses autres expériences ont lieu ou ont eu lieu ces dernières années pour faire du musée un lieu essentiel dans le parcours culturel des élèves. Ceci afin de remplir la mission définie par Médiation Culturelle Suisse et à laquelle adhèrent les Musées d’art et d’histoire: «Une formation culturelle de qualité est le résultat d’une collaboration entre enseignants et médiateurs culturels externes, entre l’école et des lieux extra-scolaires. La médiation culturelle est donc un complément nécessaire à l’enseignement pour atteindre les objectifs fixés par HarmoS et les compétences définies par les plans d’études.»

Télécharger l'article au format PDF
l Catégorie: Blog, Pédagogie
Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *